Ce portail ne gère pas les cookies profilage, mais utilise l'authentification par cookie pour des raisons techniques, la navigation et d'autres fonctions. Parcourir, vous acceptez de recevoir des cookies sur votre appareil. Voir l'information à l'échelle
Italian En anglais en français Portuguese Spanish

Les Communautés emblématiques

La diète méditerranéenne, bien qu’elle soit un élément alimentaire, culturel et social largement partagé et pratiqué par les peuples de différents États du pourtour méditerranéen, revêt une valeur identitaire particulière dans certaines communautés ; celles-ci sont définies comme « emblématiques ». Les communautés emblématiques sont, selon le dossier de candidature UNESCO de la diète méditerranéenne, des groupes sociaux définis territorialement comme représentatifs des valeurs universelles déclarées patrimoine culturel immatériel de l’humanité et tout particulièrement responsables de la sauvegarde et de la valorisation de l’élément. Les communautés emblématiques sont ces communautés qui, pour des raisons historiques, scientifiques ou qualitatives revêtent une position particulière au sein des communautés nationales des sept États souscripteurs (Italie, Espagne, Grèce, Maroc, Portugal, Croatie, Chypre) et qui fondent une partie importante de leur identité et de leur continuité dans cette expérience collective et ancestrale, comme le veut la diète méditerranéenne, fruit d’échanges continus, d’expériences et de traditions symboliques transmis de génération en génération, de mélange culturel et social et riche en identités régionales.

L’UNESCO, en reconnaissant la diète méditerranéenne comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité, a reconnu sept communautés emblématiques ou « la diète méditerranéenne est encore vivante, transmise, protégée et célébrée et reconnue comme partie intégrante du patrimoine culturel immatériel partagé ». La liste des communautés emblématiques a été établie avec la Charte de Chefchaouen, pour laquelle sept communautés emblématiques méditerranéennes se sont engagées pour le futur à sauvegarder et à valoriser l’élément qui les caractérise et les unit en une unique collectivité. Dans le cas de l’Italie, la communauté de Pollica et Cilento a été choisie ; ces lieux ont accueilli pendant de nombreuses années le physiologiste américain Ancel Benjamin Keys, qui a étudié, élaboré et démontré les hypothèses de ses études sur l’épidémiologie des maladies cardiovasculaires, qui l’ont amené à formuler les hypothèses sur l’influence des styles de vie sur ces pathologies et sur les bénéfices apportés par l’adoption de la diète méditerranéenne.

En plus de Pollica dans le Parc National du Cilento, Vallo di Diano et Monti Alburni, l’UNESCO a reconnu comme communautés emblématiques Coron en Grèce, Soria en Espagne et Chefchaouen au Maroc, auxquels se sont ajoutés en 2013 le village de Agros à Chypre, la municipalité de Tavira au Portugal, les îles de Brač et Hvar en Croatie.

Depuis l’inscription de la Diète méditerranéenne dans la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO, les communautés emblématiques ont établi une coopération étroite pour assurer la sauvegarde de l'élément à travers une série de rencontres. La première s’est tenue le 13 mars 2010 à Chefchaouen, au Maroc, lors de l'espace temporel d’attente entre la remise officielle du dossier à Paris et son évaluation par l'Organe subsidiaire.

En Février 2011 en Italie, sur les territoires du Cilento, la deuxième rencontre a eu lieu entre les communautés emblématiques, au cours de laquelle ont été abordées toutes les stratégies, les actions et les activités pour que la Diète méditerranéenne soit sauvegardée, promue et protégée par les pays de la Méditerranée et au-delà, avec un énorme bénéfice, notamment économique, pour les productions typiques des territoires. En outre, les communautés ont identifié le Centre d'études pour la Diète méditerranéenne de Pollica comme un lieu de recherche et d'hospitalité.

Le troisième sommet international des quatre communautés emblématiques de la Diète méditerranéenne a eu lieu à Coron, en Grèce, en juin 2011, qui a été suivi par un quatrième, toujours à Coron, en août 2012. C’est en avril 2015 qu’a été prise la décision de formaliser la constitution d'un Groupement européen de coopération territoriale (GECT), rassemblant en une unique structure les communautés emblématiques pour la conception des futures actions et des stratégies de valorisation de la Diète méditerranéenne.

Brac et Hvar (Croatie)

Brač et Hvar sont des îles de la Dalmatie centrale.

Chefchaouen (Maroc)

Chef-lieu de la province homonyme.

Cilento (Italie)

Sous-région montagneuse de la région de la Campanie

Coron (Grèce)

Ville dans le sud de la Grèce.

Soria (Espagne)

Capital dans le nord-est de l'Espagne.

Tavira (Portugal)

Au sud du Portugal continental

Meddiet - Le portail de la diète méditerranéenne "est un projet de l'Université de Rome La Sapienza Unitelma Projet réalisé avec la contribution du ministère de l'agriculture et des forêts -.. Le décret ministériel n Of 93824 30 2014 Décembre.

Viale Regina Elena, 295 - 00161 Rome
Tél. 06-81100288 Fax 06-6792048
PI 08134851008