Ce portail ne gère pas les cookies profilage, mais utilise l'authentification par cookie pour des raisons techniques, la navigation et d'autres fonctions. Parcourir, vous acceptez de recevoir des cookies sur votre appareil. Voir l'information à l'échelle
Italian En anglais en français Portuguese Spanish

alimentation

  • Du lundi, Avril 27 2015
alimentation

La diète méditerranéenne est un modèle nutritionnel complet et équilibré, capable de réunir d’antiques traditions culinaires, un style de vie sain et la culture du respect et du partage.

Pour représenter ce trésor de la vie quotidienne appartenant aux peuples de la Méditerranée, diététiciens, médecins et nutritionnistes ont élaboré la pyramide alimentaire, un instrument pour indiquer aisément et rapidement un mode d’alimentation correct. La pyramide se base sur la division des aliments selon leur appartenance aux différents groupes de nutriments nécessaires à l’organisme ainsi que sur leur répartition d’après un critère quantitatif indiquant les rations journalières recommandées. À la base de la pyramide, on trouve les aliments à consommer quotidiennement car ils constituent le fondement de la diète alors que le sommet indique les aliments à consommer avec modération, pour des occasions spéciales.

Au pied de la pyramide alimentaire de la diète méditerranéenne, on trouve les produits d’origine végétale, qui, grâce à leurs valeurs nutritives, garantissent une alimentation équilibrée et doivent donc être consommés le plus souvent et en grandes quantités : céréales (une ou deux portions par repas de pâtes, pain, riz, semoule ou autre, de préférence de blé complet pour maintenir les grandes valeurs nutritionnelles), fruits (une ou deux portions par repas), légumes (au déjeuner et diner, ou deux portions par repas, et au moins une composée de crudités), riches en antioxydants, fibres, vitamines et sels minéraux. En outre, ces repas doivent être accompagnés par une importante consommation d’eau (1,5-2 litres par jour) pour garantir une hydratation adéquate et le correct fonctionnement de l’organisme ; l’huile d’olive doit aussi être présente car elle est une source fondamentale de lipides et elle est, surtout dans sa variante extra-vierge, conseillée comme condiment et pour cuisiner.

En remontant la pyramide, on trouve les aliments à consommer quotidiennement : les produits laitiers maigres comme les yaourts et les fromages (riches en acides gras insaturés), épices, herbes aromatiques, ail et oignon (pour agrémenter les aliments et satisfaire le palais en évitant une utilisation excessive de sel). Enfin, une consommation modérée de vin et de boissons fermentées (un verre pour les femmes et deux verres pour les hommes par jour, de préférence pendant les repas) est concédée et même conseillée.

Un échelon plus haut, au niveau intermédiaire, on trouve les viandes blanches (deux portions), rouges (moins de deux portions, si possible maigres) et fabriquées (moins d’une portion), poisson (deux ou plus portions), œufs (entre deux et quatre portions) et légumes (plus de deux portions) ; ces derniers comprennent également les pommes de terre, qui s’avèrent être un accompagnement efficace pour les repas avec les céréales et une substitution idéale de la viande. Si cette fourchette médiane est importante étant donné l’ apport en protéines animales et végétales qu’elle garantit, les fréquences de consommation de ces aliments s’insèrent sur une échelle hebdomadaire et non quotidienne car ils ne font pas partie de la structure principale de la diète méditerranéenne.

Enfin, au sommet de la pyramide, et donc parmi les aliments à consommer à titre occasionnel uniquement, on trouve ceux caractérisés par un apport important en sucres et en acides gras nuisibles à la santé, comme les desserts, les friandises, les jus de fruit sucrés et les boissons, qui devraient être consommés en petite quantité et réservés aux occasions spéciales.

Toutefois, les aliments et leur mode de consommation, ne résument pas la pyramide alimentaire de la diète méditerranéenne, dont la vraie révolution est d’incorporer des éléments sociaux conjuguant un style de vie salutaire et la protection de facteurs culturels et environnementaux. Ainsi, en plus des indications nutritionnelles, d’autres éléments sont ajoutés pour profiter pleinement des bénéfices de la diète méditerranéenne, considérée comme patrimoine d’une identité millénaire qui unit pays et peuples vers un mode de vie concret : la socialisation et le partage de la table est synonyme d’ouverture, de respect et de dialogue ; la modération est vue comme un équilibre intérieur et extérieur et contrôle de soi-même ; l’acte de cuisiner comme une pratique riche, demandant de l’amour, de la créativité et du dévouement ; le respect des temps de la nature signifie cueillir les meilleurs fruits sans nuire à l’environnement ; une activité physique alternée à un repos suffisant est estimée importante pour contrebalancer les rythmes de notre temps, toujours plus chaotiques mais sédentaires. Le résultat est une habitude, une perspective et une énergie capables de lutter contre les maladies chroniques et d’avoir un impact positif sur la qualité de vie.

Meddiet - Le portail de la diète méditerranéenne "est un projet de l'Université de Rome La Sapienza Unitelma Projet réalisé avec la contribution du ministère de l'agriculture et des forêts -.. Le décret ministériel n Of 93824 30 2014 Décembre.

Viale Regina Elena, 295 - 00161 Rome
Tél. 06-81100288 Fax 06-6792048
PI 08134851008