Ce portail ne gère pas les cookies profilage, mais utilise l'authentification par cookie pour des raisons techniques, la navigation et d'autres fonctions. Parcourir, vous acceptez de recevoir des cookies sur votre appareil. Voir l'information à l'échelle
Italian En anglais en français Portuguese Spanish

Glossaire de la diète méditerranéenne

La diète méditerranéenne est un précieux modèle alimentaire pour aider au maintien de l'état de santé général et améliorer la qualité de vie. Son rôle dans la prévention des maladies dégénératives chroniques en termes de mortalité et de morbidité réduite est à saluer. « Le régime méditerranéen se compose principalement d'aliments d’origine végétale: les pâtes sont présentes sous différents types, les légumes-feuilles de saison assaisonnés d’huile d'olive, les fromages ; le tout complété de fruits et une consommation modérée de vin» (Ancel Keys, 1995).

Les lignes directrices pour une saine et correcte alimentation italienne (révision de 2003), qui ont la tâche d’orienter les personnes vers un objectif nutritionnel, suggèrent que la consommation de fruits et légumes assure un apport en nutriments tels que les vitamines et les minéraux. Dans le même temps, elles permettent de réduire la densité énergétique de la diète grâce au pourcentage élevé d’eau et à l'action rassasiante de la fibre alimentaire. Les fruits et les légumes permettent un large choix à chaque saison et leur présence en abondance est recommandée sur la table, dès le petit déjeuner et éventuellement comme collations et en-cas hors des repas. Les habitudes alimentaires des peuples méditerranéens se sont progressivement enrichies en aliments riches en protéines, graisses saturées et sucres jusqu’à dépasser l'apport de nutriments nécessaires.

Afin de guider les gens vers des comportements alimentaires plus sains, le Ministère de la Santé italien a nommé un groupe d'experts pour élaborer un modèle de diète de référence cohérent avec le mode de vie actuel et avec la tradition alimentaire du pays. C’est ainsi qu’est née la pyramide hebdomadaire du style de vie italien qui se base sur la définition de Quantité Bien-être (QB), rapporté à l’alimentation et à l’activité physique. De ce modèle, la pyramide alimentaire quotidienne a été créée. Celle-ci indique quelles portions de chaque groupe d'aliments doivent être consommées afin de rendre notre alimentation variée et équilibrée. Les QB d’alimentation et de mouvement, s’ils sont convenablement adaptés aux exigences de chaque individu, permettent alors d’orienter le style de vie vers un équilibre entre consommation alimentaire et dépense énergétique; ils préviennent ainsi le surpoids et l'obésité qui prédispose l’organisme à un risque accru de pathologies cardiovasculaires, diabète, hypertension et cancers.

Agritourisme

Agritourisme

L'agritourisme est le lieu qui associe le tourisme rural à la durabilité environnemental, où l'on peut expérimenter la diète méditerranéenne. Les agritourismes, et notamment ceux biologiques, opèrent dans le respect de l'environnement et de la conservation du paysage naturel, contribuent à la récupération du territoire rural et de ses traditions et encouragent une restauration basée sur des aliments sains et de saison, typiques de la diète méditerranéenne.

Activité physique

Activité physique

L'activité physique est un aspect fondamental de la diète méditerranéenne, au point d’être insérée à la base de la nouvelle pyramide alimentaire proposée par l'INRAN (Istituto Nazionale per la Ricerca degli Alimenti e della Nutrizione – Institut National pour la Recherche des Aliments et de la Nutrition en Italie).

En effet, l'alimentation équilibrée doit être associée à une activité motrice : il est recommander de marcher, courir, nager, pédaler, monter les escaliers pendant au moins 30 minutes par jour et pendant au moins 5 jours par semaine. L'activité physique, en plus de contribuer à maintenir le poids corporel sain, aide à prévenir de nombreuses maladies inhérentes à un style de vie sédentaire (obésité, hypertension, athérosclérose).

Biodiversité

Biodiversité

La biodiversité est la variété des êtres vivants peuplant la Terre, et se mesure sur une échelle de gènes, d'espèces, de populations et d'écosystèmes. Ces variétés ne se réfèrent pas uniquement à la forme et à la structure des êtres vivants, car elle comprend également la diversité entendue comme abondance, distribution et interaction entre les différents composants du système. Grâce aux différents semis selon les zones et les rotations des cultures, la diète méditerranéenne respecte la biodiversité et le territoire, garantissant un équilibre entre l'homme et la nature et assurant le développement d'activités traditionnelles dans le monde de l'artisanat, de la pêche et de l'agriculture.

Céréales

Céréales

Une place privilégiée dans la diète méditerranéenne est réservée aux céréales qui, avec les légumes et les fruits, occupent la base de la pyramide alimentaire. Dans le groupe des céréales, on compte le riz, le maïs, l'orge, l'épeautre et le blé. Ce dernier, en particulier, est commun à tous les peuples de la Méditerranée car il constitue la matière première des aliments tels que les pâtes, le pain, la semoule et le boulghour. Les céréales sont surtout une source de glucides complexes, et l'idéal serait de consommer celles complètes, car le processus de raffinage appauvrit considérablement l'apport en vitamines, minéraux et fibres. En effet, les céréales complètes ont un effet bénéfique sur la santé : elles réduisent remarquablement le risque de maladies cardio-vasculaires, de diabète et de cancer et jouent un rôle important dans la gestion du poids corporel et de l'appareil digestif.

Communautés

Communautés

Les « communautés », ainsi définies dans la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel UNESCO de 2003 et des relatives directrices opérationnelles, sont toutes ces communautés, ces groupes et, selon les cas, ces individus qui créent, maintiennent et transmettent le patrimoine culturel, et qui sont activement impliqués dans sa gestion.

Communautés emblématiques

Communautés emblématiques

Les « communautés emblématiques » sont ces groupes sociaux définis territorialement comme représentatifs des valeurs universelles déclarées patrimoine culturel immatériel de l’humanité et tout particulièrement responsables de la sauvegarde et de la valorisation de l’élément.

Ces communautés, pour des raisons historiques, scientifiques ou qualitatives revêtent une position particulière au sein des communautés nationales des sept États signataires (Italie, Espagne, Grèce, Maroc, Portugal, Croatie, Chypre) et fondent une partie importante de leur identité et de leur continuité dans la diète méditerranéenne, entendue comme un style de vie (du grec diaita).

Convivialité

Convivialité

La convivialité, le plaisir de partager du temps avec les autres, est un des éléments fondamentaux de la diète méditerranéenne, au point d'avoir été positionnée à la base de la « nouvelle pyramide alimentaire » proposée par INRAN (Istituto Nazionale per la Ricerca degli Alimenti e della Nutrizione – Institut National pour la Recherche des Aliments et de la Nutrition en Italie).

Parmi les peuples de la Méditerranée, les repas ont acquis une signification rituelle, une valeur symbolique : en mangeant ensemble, on se nourrit mais on renforce également le fondement culturel des relations interpersonnelles, pour garantir l'identité et la continuité sociale et culturelle des individus et des communautés qui les composent.

cuisine

cuisine

La cuisine a une signification précise au sein des normes sociales.

La cuisine méditerranéenne représente le lieu fondamental où l'on reprend les gestes, les usages et les coutumes qui appartiennent à la tradition, sans pour autant renoncer à l'expérimentation et à la créativité. La cuisine devient un lieu pour appliquer et élaborer une expression artistique et traditionnelle : grâce à la culture de la diète méditerranéenne, elle voit des matières premières se transformer en des plats complexes qui sont bien plus qu'un simple assemblage d'ingrédients. L'autre élément essentiel de la cuisine se trouve dans le dialogue intergénérationnel, le passage de la connaissance aux plus jeunes générations qui apprennent les recettes et les gestuels. Par la même occasion, celles-ci tirent profit d'enseignements plus profonds comme l'importance de dédier du temps à soi-même et de s'engager avec dévouement dans des projets. En bref, la diète méditerranéenne va bien au-delà de la signification matérielle et alimentaire : c'est une expérience et une relation où la cuisine véhicule un lieu de valeur essentielle.

Diète méditerranéenne

Diète méditerranéenne

La « diète méditerranéenne » est une pratique sociale basée sur un ensemble de savoir-faire, connaissances et de traditions qui vont du paysage à la table et qui concernent les cultures, les récoltes, la cueillette, la pêche, l'élevage, la conservation, la transformation, la préparation, la cuisson et surtout les modes de consommation du repas. Cet ensemble de connaissances est associé au rythme d'un calendrier saisonnier caractérisé par la nature et les significations religieuses ou rituels rattachés. La diète méditerranéenne comme style de vie, déterminée par le climat méditerranéen, se manifeste également à travers les fêtes et les célébrations. Ces événements deviennent le théâtre d'actes de reconnaissance réciproque, d'hospitalité, de courtoisie, de cordialité, de transmission intergénérationnelle et de dialogue interculturel.

Diète durable

Diète durable

En plus d’être saine pour la population, la diète méditerranéenne l'est aussi pour l'environnement. Le modèle alimentaire adopté par les peuples du bassin de la Méditerranée est en effet reconnu comme un modèle durable puisque, étant basé principalement de végétaux et de céréales, elle a un faible impact environnemental. Avec sa préférence pour les produits locaux frais et de saison préparés selon les recettes traditionnelles, la diète méditerranéenne réduit les cultures sous serre et les impacts sur l'environnement associés à celles-ci. Elle respecte la biodiversité à travers la rotation des cultures afin de garantir la sécurité des aliments et des écosystèmes, enfin, elle utilise efficacement les ressources naturelles et humaines.

Fruits frais et légumes

Fruits frais et légumes

Les fruits frais et les légumes sont les principaux aliments de la diète méditerranéenne, caractérisée principalement par la consommation d'aliments d'origine végétale.

Selon la pyramide alimentaire, il est conseillé de consommer quotidiennement cinq portions de fruits et de légumes, dès le petit déjeuner puis lors d'en-cas en dehors des repas. La consommation de fruits et de légumes garantit l’apport en vitamines et minéraux et réduit l'apport calorique de la diète, car ils contiennent une grande quantité d'eau et les fibres qu'ils contiennent ont un effet rassasiant. Il est ainsi important de choisir les fruits et les légumes de saison pour limiter le risque d'ingestion de substances nocives utilisées dans l'agriculture, et pour aider et préserver la biodiversité.

fruits secs

fruits secs

Si la diète méditerranéenne recommande une grande quantité de fruits frais, elle conseille également la consommation quotidienne de fruits secs.

Amandes, noix, noisettes, pistaches, pignons contiennent peu d'eau, un assez bon apport en protéines, peu de sucres et une quantité importante d'acides gras polyinsaturés particulièrement bénéfiques comme l'oméga-3 et l'oméga-6. Les fruits secs ont un fort pouvoir calorifique, c'est pourquoi il est conseillé d'en consommer en quantité limitée mais régulièrement.

Fonction sociale

Fonction sociale

Au-delà du simple aspect nutritionnel de l'alimentation, l’alimentation revêt une importante fonction sociale.

Dans l'histoire des peuples de la Méditerranée, le fait de s'asseoir tous ensemble autour d'une table, la convivialité, a toujours représenté - et représente encore aujourd'hui - un moment d'affirmation et de reconstruction de la famille et de la communauté, de leurs histoires, leurs environnements, leurs symboles, leurs croyances et leurs valeurs. Lors d'un repas, on transmet oralement, de génération en génération, des traditions et des expressions dont la fonction sociale consiste à renforcer continuellement les rapports entre ceux qui possèdent le savoir et ceux qui l'apprennent.

Laitages

Laitages

Le lait et ses dérivés sont les produits d'origine animale les plus présents dans la diète méditerranéenne et, selon la pyramide alimentaire, devraient être consommés quotidiennement.

Le lait, et ainsi les produits laitiers, sont en effet une excellence source de protéines, sels minéraux et vitamines.

Méditerranée

Méditerranée

Depuis l'Antiquité, au fil des époques historiques, la mer Méditerranée représente un berceau et un siège de civilisation et de cultures qui ont fleuri sur ses rives.

Des Phéniciens jusqu'aux Grecs antiques, de l'Empire Romain jusqu'à nos jours, les peuples du pourtour de la Mar Nostrum ont développé des pratiques, des connaissances, des compétences, une identité et des traditions communes au monde de l'artisanat, de la pêche et de l'agriculture. Depuis des temps ancestraux, on cultivait sur les terres de la Méditerranée des céréales, des oliviers, des vignes, des fruits et des légumes, en façonnant le territoire tout en sauvegardant sa diversité biologique et, simultanément, culturelle. De ces produits, l'homme « méditerranéen » a depuis toujours obtenu son alimentation qui, grâce à la diète méditerranéenne, représente non seulement une précieuse source de subsistance mais aussi un patrimoine culturel inestimable de transmission de saveurs, valeurs et traditions.

[12  >> 

Meddiet - Le portail de la diète méditerranéenne "est un projet de l'Université de Rome La Sapienza Unitelma Projet réalisé avec la contribution du ministère de l'agriculture et des forêts -.. Le décret ministériel n Of 93824 30 2014 Décembre.

Viale Regina Elena, 295 - 00161 Rome
Tél. 06-81100288 Fax 06-6792048
PI 08134851008